Prétentions salariales : comment bien l’évaluer ?

Publié le : 27 octobre 20213 mins de lecture

Généralement, les recruteurs demandent toujours au candidat ses prétentions salariales. Cependant, estimer sa valeur sur le marché doit être pris au sérieux. Le marché du travail est régi par les lois de l’offre et de la demande. Il faut savoir bien estimer sa valeur et l’évaluer au juste prix.

S’appuyer sur des indicateurs fiables

Les jeunes diplômés ont fréquemment du problème sur la prétention salariale. Il vaut mieux s’y préparer en croisant différentes études salariales. Cependant, il est possible de bien évaluer sa prétention en s’appuyant à certaines bases.

  • Pour commencer, pensez à demander un conseil aux professionnels dans la matière comme les sites de cabinet de recrutement ou de la presse. Vous pouvez aussi les trouver sur les sites de la presse ou de votre ancienne école. Les écoles tirent souvent des barèmes salariaux fiables des salaires des anciens étudiants.
  • Examinez la grille salariale : pour les entreprises, la grille salariale reste la même. Il s’agit d’un salaire estimatif imposé par les sociétés pour chaque catégorie de poste. Dans la plupart des cas, cette estimation se rapporte au salaire minimal pour chaque niveau.
  • Comparez les offres d’emploi. Certaines institutions présentent une base salariale dans leurs offres d’emploi. Ainsi, vous pouvez effectuer une comparaison et une estimation de salaire.

À découvrir également : 3 conseils pour se démarquer sur son CV

Établir un montant réaliste et raisonnable

Vous risquez de ne pas obtenir l’emploi en déclarant un salaire trop élevé lors de l’entretien. En outre, si vous annoncez un montant plus bas aux attentes, vous avez l’air d’un candidat qui ne répond pas aux besoins du poste. Pendant votre entretien, il vaut mieux montrer une fourchette de paye serrée. Effectivement, elle doit être comprise entre le 10 à 15 % entre les montants minimum et maximum sur le marché.

De plus, il faut prendre en compte de la ville. La prétention salariale varie en fonction de sa situation géographique. Effectivement, le cout de la vie à paris est différent de la province. La portée de l’évaluation dépend aussi de la taille de l’entreprise et du niveau de responsabilité du poste. Vous devez savoir la position de votre candidature et des concurrents pour éviter de céder un montant irréaliste.

Effectuer une marge de manœuvre

Votre prétention salariale n’est pas adaptée aux recruteurs ? Au lieu de rejeter complètement la proposition salariale du recruteur, il vaut mieux être flexible, et ne pas brader autant.

Connaître certains métiers ou compétences peut vous permettre d’en acquérir plus. La maîtrise des langues étrangères fait partie d’une valeur ajoutée par exemple : le chinois, l’allemand et l’italien. Ainsi, elle facilite les négociations.

Plan du site